Le 28 avril 2023

Nos conseils pour [épargner] et [planifier] votre retraite

Bonjour chers lecteurs ! Face aux incertitudes qui pèsent sur le système de retraite par répartition, et pour maintenir votre niveau de vie à cet horizon, une solution s’impose : épargner pour préparer votre retraite. Deux supports d’investissement s’avèrent tout indiqués pour remplir cet objectif : l’assurance-vie et le plan d’épargne retraite (PER). Vous pouvez les alimenter grâce à des versements réguliers et diversifier les actifs pour lisser gains et pertes.

Image
Nos conseils pour épargner et planifier votre retraite

Commencez tôt à épargner pour votre retraite

On ne pense pas à sa retraite quand on est jeune actif, pourtant plus vous commencez tôt à épargner, moins vous fournirez d’effort d’épargne et plus le capital constitué sera élevé.

Vous profiterez du mécanisme que l’on appelle les intérêts composés : vos gains s’ajouteront au capital investi pour produire à leur tour des intérêts. Vous disposerez ainsi de revenus complémentaires plus importants, en rente ou en capital.

En outre, avec un horizon de placement de long terme, vous pouvez envisager d’investir sur des actifs potentiellement plus risqués, mais plus rémunérateurs. Le risque de perte en capital se dilue au fil des ans : les gains viennent gommer les pertes éventuelles.

Un petit exemple :

Vous investissez 1 000 € de capital de départ, puis 100 € par mois, sur un support qui rapporte 5% d'intérêts par an.

Vous avez 30 ans et épargnez jusqu’à vos 65 ans (soit pendant 35 ans). L'effort d’épargne s'élève à 43 000 €, et le capital que vous aurez constitué pour la retraite sera de 76 452 €.

À titre de comparaison, en commençant à épargner à 50 ans, soit 15 ans d’épargne, le capital cumulé atteindra seulement 24 081 €.

Nul(le) en maths ? Venez essayer notre super calculette !

Investissez en assurance-vie pour votre retraite

Le contrat d’assurance-vie comporte deux supports d’investissement :

  • Les fonds en euros : ils permettent de sécuriser votre épargne pour la retraite, car le capital est garanti. L’épargne est investie sur des actifs peu risqués, comme des obligations d’État qui offrent un rendement assez faible : 2 % en moyenne, soit moins que l’inflation ;
  • Les unités de compte : elles permettent d’aller chercher de la performance et de dynamiser votre épargne retraite. Les fonds sont investis sur des actifs plus ou moins risqués (actions, par exemple), soumis à la volatilité des marchés financiers et immobiliers. Il existe donc un risque de perte en capital, car l’assureur garantit le nombre, mais pas la valeur des unités de compte.

Épargner pour sa retraite avec une assurance-vie présente deux avantages :

  • Vous demeurez libre de procéder à des rachats à tout moment, par exemple pour acheter votre résidence principale, si vous n’êtes pas déjà propriétaire. Pour les coups durs, préférez mettre un peu d’épargne de précaution sur les livrets réglementés non fiscalisés ;

  • Vous pouvez sortir en rente, en capital ou moyennant des rachats partiels programmés, avec une fiscalité allégée.

Image
Calculatrice

Souscrivez un plan d’épargne retraite (PER)

Autre possibilité pour épargner en vue de la retraite : le PER. Les fonds sont investis selon le principe de la gestion pilotée. Tant que l’âge de départ à la retraite reste lointain, les sommes sont investies sur des supports potentiellement plus risqués et rémunérateurs. En approchant de la retraite, l’épargne est peu à peu réorientée vers des supports plus sécurisés, mais moins performants.

Fiscalement, le PER présente un avantage : vous pouvez déduire les versements de votre revenu imposable, dans la limite d’un plafond. Épargner pour votre retraite peut ainsi vous aider à diminuer votre imposition. Si vous n’êtes pas imposable, préférez opter pour la fiscalité allégée à la sortie du plan.

À savoir : sauf cas d’exception comme l’acquisition de la résidence principale ou une situation de handicap, vous ne pouvez pas récupérer votre épargne avant la retraite.

Image
Montre à gousset glissée dans une tirelire-cochon.

Diversifiez pour financer votre retraite

La diversification consiste à allouer votre épargne sur différents actifs, afin d’augmenter leur rendement et de limiter les risques de perte en capital. De cette manière, vous avez plus de chances de valoriser votre investissement.

Concrètement, pour diversifier votre épargne, vous pouvez :

  • Investir en Bourse et dans l’immobilier : vous avez le choix entre des actions, obligations, ETF en PER, des parts de SCPI ou de SCI, etc.

  • Investir sur plusieurs zones géographiques (en France et à l’international) et dans différents domaines d’activité.

Programmez des versements réguliers pour anticiper la retraite

Idéalement, pour préparer votre retraite, il vous faut épargner régulièrement, même de petites sommes, afin de faire grossir votre épargne. Donnez-vous un objectif réaliste en fonction du montant de vos revenus, puis programmez des virements automatiques mensuels sur vos assurance-vie et PER. Pensez à les aligner sur la date de versement de votre salaire !

Enfin, vous disposerez normalement de plus en plus de revenus au fur et à mesure que vous avancez dans votre carrière professionnelle. Il s’avère donc judicieux d’augmenter progressivement le montant de vos virements mensuels pour en profiter à l’âge de la retraite.

Avec Yaca, préparez votre retraite sans prendre une ride !