Le 22 juin 2023

La [retraite] n'est pas qu'une [histoire] de vieux...

Bien que la retraite soit souvent associée à la fin de la vie professionnelle et aussi parfois à un âge avancé, elle n'est pas uniquement une histoire de vieux. La retraite est un concept lié à la cessation de l'activité professionnelle et à la transition vers une période de repos et de loisirs.

De nos jours, de plus en plus de personnes envisagent la retraite comme une étape de la vie où elles peuvent poursuivre leurs intérêts personnels, se consacrer à des projets passionnants ou simplement profiter d'une vie moins stressante. Certains choisissent même de prendre leur retraite anticipée pour se consacrer à des activités qui leur tiennent à cœur.

Et pour cela, il faut bien y avoir pensé en amont afin de préparer cette belle étape de vie !

Image
Non aux préjugés ! La retraite n'est pas qu'une histoire de vieux...

Préjugé n°1 : à la retraite, nous serons vieux et n’aurons pas la force d’en profiter

L’âge de départ à la retraite est désormais fixé à 64 ans. Même si ce n’est pas très amusant comme chiffre, les dernières données de l’INSEE de 2018 indiquaient qu’en France, l’espérance de vie est de 85,3 ans pour les femmes et de 79,4 ans pour les hommes.

Cette période représente donc entre 15 et 21 ans ! plus que la période de la naissance à la majorité...

À ce jour avec les avancées médicales et scientifiques, nous vivons plus longtemps mais surtout plus en forme plus longtemps.

À la soixantaine, beaucoup de personnes font encore des activités sportives. C’est le moment de prendre soin de soi, d’avoir le temps de le faire et de pouvoir voyager et découvrir encore tant de choses.

Penser à nos vieux jours pour profiter de nos jeunes années.

Préjugé n°2 : je commencerai à y penser après 40 ans…

Pour profiter pleinement de la retraite, il est indispensable de l’avoir anticipé. Plus on s’y prend tôt, et plus on se donne de chance de pouvoir épargner, faire fructifier sans se priver au quotidien.

C’est mathématique, et vous aurez vite tout compris avec quelques exemples chiffrés basés sur des placements de type profil équilibré sur 20 ans et 40 ans :

  • Je place 50 € par mois sur un compte d’assurance vie au profil équilibré à 20 ans = mon capital à 64 ans est de = 65 235 €.
  • Je place 100 € par mois sur un compte d’assurance vie au profil équilibré à 40 ans = mon capital à 64 ans est de = 46 103 €.

*Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Il s’agit d’une simple valeur estimative non contractuelle, brute de frais et de fiscalité. Nous attirons votre attention sur le fait que le contrat peut être investi sur des supports en unités de compte.

En commençant à épargner plus tard, non seulement vous aurez moins à la fin, mais si vous souhaitez combler ce manque vous devrez épargner davantage. La conséquence est simple : vous devrez faire des efforts, vous priver de certains plaisirs et activités, ce qui est loin d’être facile dans notre société de consommation et encore moins en période d’inflation.

Alors que si vous commencez tôt, les montants peuvent être moins importants et plus étalés dans le temps. Épargner ne substituera donc pas ou fortement moins votre quotidien !

Image
Non aux préjugés ! La retraite n'est pas qu'une histoire de vieux...

Préjugé n°3 : je cotise déjà avec mon salaire, donc ce n’est pas ma responsabilité…

Nous avons déjà tous entendu des personnes affirmer qu’avec leur cotisation au système de retraite, ils n’avaient pas la responsabilité de se créer eux même un complément. 40 ans de carrière, 40 ans de cotisation (parfois plus), ils avaient fait leur part.

Dans un sens lorsqu’on regarde son bulletin de salaire, il est évident que nous cotisons assez fortement pour ce système. Mais je vous rappelle que nous sommes dans un système de solidarité. Nos cotisations actuelles ne sont pas pour nous mais pour les retraités d’aujourd’hui… et les actifs de demain cotiseront pour vos retraites futures. Or dans une société vieillissante, qui vit de plus en plus longtemps, le système rencontre des fragilités.

De plus, une retraite ce n’est pas un remplacement de salaire, c’est l’équivalent d’un pourcentage de nos anciens salaires. La baisse de revenus est inéluctable et baisser de niveau de rémunération et de vie peut être un vrai challenge.

Préparer et se créer un complément de revenu à la retraite et non une retraite totale devient donc votre responsabilité pour vous assurer une retraite à la hauteur de ce que vous espérez !

Venez tester l’application Yaca, sa calculette vous permettra de découvrir en quelques minutes :

  • Le montant estimé de votre dernier revenu en fonction de votre situation actuelle,
  • Le montant de votre future retraite,
  • De facto = la perte de revenus.

Vous pourrez ainsi jouer avec la calculette en simulant votre placement sur les thématiques selon vos convictions pour découvrir le capital que vous aurez à l’âge de la retraite.

Investissez dans VOTRE avenir !